L’ergothérapie en soutien à la parentalité auprès des personnes vivant avec un trouble de santé mentale: Pratique actuelle et développements potentiels

Auteurs-es

  • Margot Dansereau Ergothérapeute, M. Sc., Centre Hospitalier Universitaire de Sainte-Justine, Montréal, Québec https://orcid.org/0000-0002-5220-3577
  • Marjorie Doucet Ergothérapeute, M. Sc., Hôpital de la Cité-de-la-Santé, Laval, Québec https://orcid.org/0009-0003-5281-4882
  • Cassandra Préfontaine Ergothérapeute, candidate au doctorat, sciences biomédicales, Département d'anatomie, Université du Québec à Trois-Rivières, Québec https://orcid.org/0000-0001-9032-7960
  • Martine C. Lévesque Ergothérapeute, Ph. D., professeure adjointe, École de réadaptation, Faculté de médecine, Université de Montréal, Québec https://orcid.org/0000-0001-9253-594X

DOI :

https://doi.org/10.13096/rfre.v9n2.232

Résumé

Introduction. Les parents atteints d’un trouble de santé mentale (TM) présentent des besoins particuliers pour lesquels les services de santé et les services sociaux actuels ne sont souvent pas adaptés. L’ergothérapeute est bien outillé pour évaluer et intervenir sur les compétences parentales et sur la sécurité et le bien-être du système familial. Toutefois, le rôle de l’ergothérapeute en soutien à la parentalité auprès d’adultes ayant un TM demeure méconnu.

Objectif. Recenser l’étendue des connaissances quant aux pratiques actuelles et celles à développer chez l’ergothérapeute en soutien à la parentalité d’adultes atteints d’un TM.

Méthodologie. Une revue de la portée utilisant la méthodologie décrite par Arksey et O’Malley (2005) et Levac et al. (2010) a été conduite utilisant les bases de données Embase, Medline, CINAHL et PsycInfo, ainsi que la littérature grise (Google Scholar, GreyLit, Opengrey et GreySource Index). L’ensemble des données fut soumis à une analyse narrative descriptive-analytique s’appuyant sur le Modèle canadien du processus de pratique (MCPP).

Résultats. Des 1785 articles scientifiques et documents repérés, 9 articles provenant des bases de données et 23 documents issus de la littérature grise ont rempli les critères d’inclusion et d’exclusion. Les résultats s’organisent en trois principaux thèmes qui sont les suivantes : les pratiques actuelles des ergothérapeutes, l’efficacité des interventions mises en place et les pratiques ergothérapiques à développer ou à renforcer auprès des parents atteints d’un TM et les leviers pour leur développement ou leur amélioration. Les résultats illustrent l’importance de préconiser une approche préventive et centrée sur la famille, d’assurer une collaboration entre les différentes parties prenantes, de développer des interventions accessibles et adaptées à la clientèle et de soutenir le développement des compétences des ergothérapeutes. Le rôle d’agent de changement pour les ergothérapeutes revêt une importance particulière.

Conclusion. Les ergothérapeutes doivent continuer à déployer, à documenter et à évaluer leurs pratiques liées à la parentalité, vu leur apport considérable au mieux-être de la famille. Le développement et le renforcement des pratiques doivent aussi s’appuyer sur la recherche visant les défis d’ordre contextuel ainsi que sur la formation initiale et continue.

_____________________________

Occupational therapy in parenting support for people living with a mental health disorder: current practice and potential developments

Introduction. Parents with a mental health disorder (MHD) present special needs for which current health and social services are often not adapted. The occupational therapist is well equipped to assess and intervene on parenting skills and on the safety and well-being of the family system. However, the role of the occupational therapist in supporting parenthood with adults with MHD remains unknown.

Objective. To identify the extent of knowledge regarding current practices and those to be developed by occupational therapists to support the parenting of adults with MHD.

Methodology. A scoping review using the methodology described by Arksey and O'Malley (2005) and Levac et al. (2010) was conducted using the Embase, Medline, CINAHL and PsycInfo databases, as well as grey literature (Google Scholar, GreyLit, Opengrey and GreySource Index). All data was subjected to a descriptive-analytical narrative analysis based on the Canadian practice process framework (CPPF).

Results. Of the 1785 scientific articles and documents retrieved, 9 articles from the databases, and 23 documents from the gray literature met the inclusion and exclusion criteria. The results were organized into three main themes which are the current practices of occupational therapists, the effectiveness of the interventions, and the occupational therapy practices to be developed, and the levers for their development or improvement. The results illustrate the importance of advocating a preventive and family-centered approach, of ensuring collaboration between the various stakeholders, of developing interventions that are accessible and adapted to the clientele, and of supporting the development of the skills of occupational therapists. The role of change agent for occupational therapists is essential.

Conclusion. Occupational therapists must continue to deploy, document, and evaluate their practices related to parenting, given their considerable contribution to the well-being of the family. The development and strengthening of practices must also be based on research targeting contextual challenges as well as on initial and ongoing training.

 

 

Téléchargements

Publié-e

02.02.2024

Comment citer

Dansereau, M., Doucet, M., Préfontaine, C., & Lévesque, M. (2024). L’ergothérapie en soutien à la parentalité auprès des personnes vivant avec un trouble de santé mentale: Pratique actuelle et développements potentiels. Revue Francophone De Recherche En Ergothérapie, 9(2), 9–39. https://doi.org/10.13096/rfre.v9n2.232

Numéro

Rubrique

Article de recherche