Perceptions de l'ergothérapie par les enseignants du préscolaire: étude descriptive mixte

  • Audrée Jeanne Beaudoin Ergothérapeute, PhD, Chercheuse d’établissement, Institut universitaire de première ligne en santé et services sociaux, Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie – Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke, Québec, Canada
  • Léa Héguy Ergothérapeute, M. Erg., Finissante, École de réadaptation, Université de Sherbrooke, Québec, Canada
  • Kimberly Borwick Ergothérapeute, M. Erg., Finissante, École de réadaptation, Université de Sherbrooke, Québec, Canada
  • Camille Tassé Ergothérapeute, M. Erg., Finissante, École de réadaptation, Université de Sherbrooke, Québec, Canada
  • Johanie Brunet Ergothérapeute, M. Erg., Finissante, École de réadaptation, Université de Sherbrooke, Québec, Canada
  • Éliane Giasson Leblanc Ergothérapeute, M. Erg., Finissante, École de réadaptation, Université de Sherbrooke, Québec, Canada
  • Josianne Dore Ergothérapeute, M. Erg., Finissante, École de réadaptation, Université de Sherbrooke, Québec, Canada
  • Emmanuelle Jasmin Ergothérapeute, PhD, Professeure agrégée, École de réadaptation, Université de Sherbrooke, Québec, Canada / Co-responsable de l’axe de recherche Le développement de l’enfant dans sa famille et sa communauté, Institut universitaire de première ligne en santé et services sociaux, Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie – Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke, Québec, Canada
Mots-clés: Collaboration professionnelle, Ergothérapie en milieu scolaire, Maternelle, Milieu préscolaire, Services éducatifs complémentaires

Résumé

Contexte. L’ergothérapie en milieu préscolaire permet d’améliorer le développement global et la participation des enfants, en plus de soutenir les enseignants dans la réalisation de leur mandat. Cependant, les différents rôles de l’ergothérapeute, encore en émergence dans le milieu préscolaire, peuvent être méconnus, limitant ainsi la collaboration entre les enseignants de maternelle et les ergothérapeutes. Par ailleurs, très peu d’études se sont attachées à connaître les perceptions des enseignants de maternelle quant aux rôles et aux effets de l’ergothérapie.

Objectif. Le but de cette étude était de décrire les perceptions des enseignants à la maternelle au regard de l’ergothérapie.

Méthodologie. 311 enseignants à la maternelle provenant de différentes régions administratives du Québec ont répondu à un questionnaire en ligne comportant majoritairement des questions à choix de réponses.

Résultats. Plus de la moitié des répondants (52 %) avaient précédemment collaboré avec un ergothérapeute ou un stagiaire en ergothérapie et en était généralement satisfait (78 %). Les rôles perçus comme prioritaires étaient le dépistage d’élèves en difficulté et le soutien à l’enseignant, notamment concernant le développement moteur. Les facilitateurs, les obstacles et les recommandations pour favoriser une collaboration entre les enseignants de maternelle et les ergothérapeutes sont également discutés.

Conclusion. Cette étude permet de mettre en lumière la nécessité de promouvoir l’ergothérapie en milieu préscolaire et d’adapter ce type de services aux besoins des enseignants.

_____________________________________________

Perceptions of occupational therapy from preschool teachers: a mixed descriptive study

Context. Occupational therapy in preschool setting offers the opportunity to enhance students’ global developmental and participation, as well as to support teachers in their mandate. Yet, the various and emerging roles of school-based occupational therapy are misunderstood, thus limiting the collaboration between preschool teachers and occupational therapists. Moreover, few studies specifically explored teachers’ perceptions in regard to roles and effects of occupational therapy.

Objective. The purpose of this study was to describe teachers’ perceptions of occupational therapy in kindergarten.

Methods. 311 kindergarten teachers from different regions of the province of Quebec responded to an online survey, consisting mostly of closed-ended questions.

Results. Most of the teachers (52 %) who answered the survey had previously collaborated with an occupational therapist or trainees in occupational therapy and were generally satisfied (78 %) with the services received. The expertise of the occupational therapist related to motor skills, participation and sensory information processing were acknowledged by teachers. Primary roles of occupational therapists identified by teachers include screening students and supporting teachers. Barriers, facilitators and recommendations for collaboration between preschool teachers and occupational therapists are also discussed.

Conclusion. This study highlights the necessity to promote occupational therapy in preschool setting as well as to adjust the way this type of services are offered to better meet teachers’ needs.

Publiée
2019-11-25
Rubrique
Article de recherche