Enseignement des sciences de l'occupation: soutenir le déploiement des compétences et organiser les situations cliniques dans une approche occupationnelle

Martine Brousseau, Pierre-Yves Therriault, Anick Sauvageau, Ginette Aubin

Résumé


L’article porte sur l’enseignement des sciences de l’occupation dans un cursus fondé sur le développement des compétences à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), qui comprend un baccalauréat de trois ans, suivi d’une maîtrise d’un an et demi. La première section décrit les fondements théoriques et le cadre de l’enseignement des sciences de l’occupation. Ceux-ci ont permis de déployer les compétences de manière évolutive pour la formation en ergothérapie. Les principes de formation dans une approche par compétences posent qu’il ne suffit pas d’enseigner uniquement les concepts, mais aussi « quand » et « comment » les utiliser. Les étudiants développent ainsi des compétences pour agir en étant centrés sur le client et ses occupations. Le recours à des situations cliniques occupationnelles représente un élément important pour que ceux-ci s’imprègnent d’une conception de la personne comme un être occupationnel. La deuxième section présente les résultats d’un sondage mené auprès de 73 ergothérapeutes diplômés portant sur la perception de leurs compétences reliées au rôle d’expert en habilitation de l’occupation et sur la fréquence à laquelle ils y recourent. On y constate que la majorité des répondants rapportent une préparation « très adéquate » ou « adéquate » pour intervenir auprès des clientèles présentant des problèmes de santé. Plus des trois quarts de ceux-ci affirment agir quotidiennement en étant centrés sur le client et ses occupations alors que la totalité se perçoivent comme ayant une très bonne maîtrise de leurs compétences pour ce qui est d’agir en étant centré sur le client et ses occupations. Ces résultats témoignent d’une préoccupation occupationnelle des clients.

Mots-clés. enseignement, compétences, expert, habilitation aux occupations, diplômés

___________________________________________________

 

Teaching occupational science : supporting competencies development and providing occupational clinical situations


Abstract

This paper describes the occupational science teaching experience within a competency-based approach at the Université du Québec à Trois-Rivières Occupational Therapy Program. This program includes a three year baccalaureate degree and a one and half year master’s degree. The first section describes the theoretical principles and framework used for competencies deployment throughout the occupational therapy curriculum. Principles of a competency-based approach relate to the fact that this is not only a matter of teaching concepts, but also helping the students becoming aware of when and how to use those. Students then develop the competencies to practice in a client-centered as well as occupation-based manner. The use of clinical situations in an occupational approach is an important element for students to develop the conception of humans as occupational beings. The second section presents results from a survey of 73 graduates on the perception of their use of key competencies related to the role of expert in enabling occupation and on the frequency of this use. Results show that the majority report a « very adequate » and « adequate » preparation to intervene with clients with health problems. More than three quarters of them say they intervene daily with a great awareness for the clients’ occupations while all of them perceive themselves as having good competencies related as well, as enabling occupations. These results reflect an occupational concern for the clients.

Keywords. teaching, competencies, expert, enabling occupations, graduates


Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.13096/rfre.v4n2.122

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.



Avec le parrainage du Master européen en ergothérapie

 


Et avec le soutien de